top of page

💐 Hommage Ă  une dĂ©cennie d’apprentissages libres, en famille

Cette annĂ©e, nos trois enfants de 12, 10 & 6 ans, ont vĂ©cu leur toute premiĂšre rentrĂ©e scolaire, au primaire. Dix ans de ma vie principalement consacrĂ©s Ă  les Ă©lever de façon privilĂ©giĂ©e, Ă  travers l’apprentissage naturel (unschooling).

MotivĂ©e par le dĂ©sir de leur offrir avant tout l’école de la Vie, de la nature, du voyage, au rythme organique de l’enfance et des saisons, avec la prĂ©sence soutenue et bienveillante du noyau familial. Leur offrir cette libertĂ© si prĂ©cieuse d’ĂȘtre soi, Ă  l’écoute de leurs Ă©lans, d’apprendre en jouant, de partager tous les aspects du quotidien, source d’enseignements.

J’aurai jamais pensĂ© ĂȘtre un parent qui ferait ce choix, et pourtant, une fois consciente de cette avenue, ça semblait naturel de l’emprunter et tenter l’expĂ©rience de la parentalitĂ© engagĂ©e all the way! Et surtout, d’offrir au mieux de mes capacitĂ©s un contexte de vie soignĂ©, une fondation saine Ă  leur incarnation, pour prĂ©server aussi longtemps que possible la puretĂ© de leur Essence.

Finalement ce chemin a Ă©tĂ© un grand enseignant de ma vie. Difficile et Ă©prouvant Ă  plusieurs moments aussi. Tout au long, d'incarner pour mes enfants ce modĂšle vivant de ce qu’est « ĂȘtre humain » et comment naviguer tout ce qui s’y rattache, avec autant de conscience et d’amour que possible.

Comme ces fois oĂč, Ă  bout de mes ressources, je perdais patience et projeter ma frustration, devenue colĂšre, sur mes enfants
 d’en prendre conscience et revenir sur mes rĂ©actions, prendre responsabilitĂ© face Ă  eux, rĂ©parer les blessures et apprendre Ă  agir autrement. Apprendre Ă  m’offrir davantage ce dont j’avais besoin, Ă  reconnaĂźtre mes limites, prendre soin de moi, notamment pour leur montrer les bĂ©nĂ©fices de se choisir et se respecter soi.

Finalement, le plus grand cadeau que m’ont offert les enfants est la PrĂ©sence. Cette prĂ©sence que je leur ai dĂ©vouĂ©e, je l’ai cultivĂ©e avant tout en moi mĂȘme.

J’observais comment la qualitĂ© de ma prĂ©sence, en soi et avec eux, avait une incidence directe sur leurs comportements, Ă©motions et interactions. Plus j’étais distraite, dans ma tĂȘte, sur un Ă©cran, plus ça gĂ©nĂ©rait une dynamique chaotique, bruyante, qui finissait souvent par des pleurs. Plus j’étais prĂ©sente, centrĂ©e et ancrĂ©e, plus ils l’étaient aussi et l’ambiance devenait plus douce et harmonieuse pour tous. Incarner cette qualitĂ© de prĂ©sence Ă©tait devenue ma pratique, ma mĂ©ditation, dans le mouvement du quotidien.

Et lĂ  maintenant, la Vie se rend Ă  un nouveau chapitre, pour nous tous. Sans pression et sans attente, « on joue Ă  l’école » cette annĂ©e. NĂ©anmoins, un grand passage pour tout le monde.

On continue de naviguer en famille les vagues de joie de rencontrer de nouveaux amis, la dĂ©couverte de certaines matiĂšres 
 et les remous de se contraindre Ă  la structure du systĂšme scolaire, le deuil de la libertĂ©, s’habituer Ă  se lever Ă  l’aube!
 et Ă  travers tout ça, c’est l’aventure de la vie qui se poursuit
 Ă  laquelle on reste prĂ©sent, et Ă  l’écoute.

Avec tellement de gratitude pour le prĂ©cieux co-parent qu’est Alexis, et depuis quelques annĂ©es maintenant, Abrielle et Patrick aussi. Merci pour le terreau d’amour de notre famille. TouchĂ©e, je me rĂ©gale de voir ces trois ĂȘtres fleurir đŸŒŒđŸŒčđŸŒș







Comments


bottom of page